Top

Il y a déjà trois mois, j’ai eu la chance de découvrir l’île de Lifou. Ce petit coin de paradis appartient à l’archipel des îles Loyauté situé au large de la Nouvelle-Calédonie. Il faut savoir que cet archipel regroupe quatre îles : Maré, Tiga, Lifou et Ouvéa.

Parmi ces 4 îles, mon choix s’est porté sur l’île de Lifou (Drehu en langue locale), et vous savez pourquoi ?

Tout d’abord, Lifou m’a séduite avec ses nombreuses plages immaculées, ses falaises escarpées et ses forêts à perte de vue. Ensuite, j’ai apprécié ses grottes, toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Enfin, je suis tombée sous le charme de cette île pour la beauté et la diversité de ses fonds marins.

Egalement, séjourner sur l’île était l’occasion de me familiariser avec la culture locale en séjournant en case traditionnelle. Pour ma part, j’ai choisi de poser mes « valises » Chez Jeannette qui est située sur la baie de Chateaubriand.

Où dormir à Lifou ?

Je me suis rendue sur l’île pendant les fêtes de Noël et si je peux me permettre de vous donner un petit conseil, veillez à réserver votre hébergement à l’avance. En effet, pendant cette période de l’année, nombreux sont les hébergements en tribu fermés. Pourquoi ? Parce que de nombreuses familles se retrouvent sur la Grande-Terre pour fêter noël ensemble.

Avant de partir, j’ai contacté les hôtes par l’intermédiaire du site officiel des îles Loyauté, afin de connaître les disponibilités. Jeannette fut la première à répondre à mon mail.

Egalement, nombreuses sont les personnes qui m’ont recommandé de séjourner Chez Bella. Bella est une ancienne miss Nouvelle Calédonie ayant concouru pour Miss France.

Si comme moi, vous souhaitez réserver votre hébergement à distance, je vous conseille de passer directement par le site internet. Ou bien, vous avez la possibilité de réserver avec la plateforme Airbnb qui est plus fournie et utilisée que Booking dans les îles Loyauté.

Comment rejoindre Lifou ?

J’ai choisi de voyager par les airs, avec la compagnie Air Calédonie, depuis l’aéroport de Magenta. Egalement, vous avez la possibilité de rejoindre Lifou par bateau avec le Betico ( ⚠️ 40 minutes en avion contre 5 heures en bateau). Dès mon arrivée sur l’île,  je me suis rendue chez LOCAV où j’avais réservé au préalable une voiture économique. Pour profiter au maximum des recoins de l’île, je vous recommande fortement de louer un véhicule. A noter que Lifou est l’île la plus étendue de l’archipel avec une superficie de 1150 km2.

En moyenne, le prix d’une location pour un véhicule économique est de 5830 francs pacifiques soit 48 euros/jour.

Le top 3, de mes plages préférées à Lifou

Kiki Beach, mon coup de coeur

Alors certes, cette dernière se mérite. Mais croyez-moi, une fois sur place, vous n’aurez plus envie de la quitter. Pour y accéder, veuillez rejoindre le stade de foot de Xepenehe. Attention, avant de pouvoir emprunter le chemin, vous devrez vous acquitter d’un droit de passage. Et oui, la beauté à un prix en Nouvelle Calédonie, et elle coûte 500 XPF par personne. Lors de mon passage, Jean-Paul, le propriétaire, était absent. En revanche, une boîte est disposée à l’entrée pour y glisser votre monnaie.

Une fois l’opération terminée, vous allez sillonner la forêt tropicale pendant 30 minutes de marche. Attention ! Pour les plus douillets, les tongs ne suffiront pas puisque le chemin est truffé de racines, de trous et de roches calcaires.

Une fois arrivé au bord de la falaise qui surplombe ce petit bout de plage au sable blanc et aux eaux turquoise, vous ne pourrez vous empêcher de lâcher un : « Whaou, p**** que c’est beau ! »

Allez courage, encore quelques minutes d’effort avant de pouvoir accéder au paradis. Pour ce faire, descendez grâce à cette fameuse « échelle » en bois qui se trouve au bout du chemin (confère photo).

Petits conseils :

  • Je vous recommande de regarder l’heure de la marée du jour avant de vous rendre à Kiki Beach. Et oui, ça serait dommage de manquer ce si beau spectacle.
  • Ne passez pas à côté de Kiki Beach. En toute transparence, cette plage fait partie des plus belles plages que j’ai vues au cours de mes voyages.

Plage de Peng, tortues et raies

Bordée de palmiers, la plage de Peng est située dans la baie du Santal. Cette plage est l’endroit parfait pour installer votre serviette et partir à la découverte des lieux. Véritable havre de paix, lors de mon passage, cette plage était quasi déserte. Munis de mes palmes, masques et tubas, j’ai profité de l’endroit pour découvrir les fonds marins. Ces derniers ne m’ont pas déçue puisque j’ai eu le privilège d’admirer trois tortues et une raie.

Et oui, je n’ai pas perdu ma journée !

De plus, la plage est sectionnée par des massifs coralliens. Il vous sera possible de vous y promener pour admirer le paysage dans toute sa splendeur.

En revanche, pensez à prendre votre crème solaire car en pleine journée, le soleil tape très fort et l’ombre se fait rare.

Plage de Luengöni, la plus au Sud 

Plus au sud, la plage de Luengöni est située en bordure de la route côtière. Sur place, vous découvrirez une plage de plus d’1 km de long, des eaux bleues turquoise et des tortues sauvages. De plus, la baie où se situe cette plage est magnifique. Elle se compose de cocotiers et de rochers qui émergent de l’eau. Egalement, vous avez la possibilité de visiter, ou de nager, dans les grottes qui se trouvent à proximité. C’est pour moi un endroit parfait à partager avec les locaux qui viennent pique-niquer, jouer et se retrouver la journée. Ambiance garantie !

Pour conclure…

Vous l’aurez donc compris, Lifou reste une île sauvage et préservée. Ses paysages naturels et ses plages désertes, font de cette île, une beauté légendaire à ne pas manquer.

Et vous ? Qu’avez-vous pensé de Lifou et de ses plages ?

0

post a comment